Méningococcie

Une partie de la section sur la bactérie méningococcique à été fournie par la Fondation Canadienne de Recherche sur la Méningite.

Y a-t-il des souches de méningocoques différentes? Quels sont les vaccins associés?
Oui. Il existe plusieurs souches de méningocoques. Les plus communes appartiennent aux groupes A, B, C, Y et W. Les vaccins sont administrés systématiquement pour offrir une protection contre les groupes ACYW. Il existe quatre vaccins pour se protéger contre le méningocoque :

  • Le vaccin contre le méningocoque de type C (Men-C-C)
  • Le vaccin contre le méningocoque de type B (4CMenB)
  • Le vaccin conjugué contre le méningoque A, C, Y et W135 (Men-C-ACYW-135)
  • Le vaccin polysaccharidique contre le méningoque A, C, Y et W135 (Men-P-ACYW-135)

Chaque vaccin offre une protection contre différents types de souches de méningocoques et est recommandé aux personnes en fonction de leur âge et de leurs facteurs de risque.

Dans tout le Canada, les enfants reçoivent systématiquement, au plus tard à l’âge de 1 an, l’un des vaccins conjugués du groupe C (Menjugate C® NeissVac C® ou Méningitech®), qui protègent uniquement contre la méningococcie causée par le groupe C. De plus, de nombreuses provinces vaccinent également les enfants dans le cadre de programmes scolaires contre la maladie entre 10 et 13 ans.

Le vaccin conjugué ACYW protège contre les maladies méningococciques causées par les groupes A, C, Y et W-135. Il peut être utilisé chez les enfants de 2 ans ou plus qui sont déjà vaccinés contre le groupe C, servant ainsi de rappel de l’immunité contre le groupe C tout en offrant une protection contre les groupes A, Y et W. Il peut également être utilisé chez les enfants de 2 ans ou plus qui n’ont jamais été vaccinés contre le méningocoque.

Vaccin contre le méningocoque de type C

Qu’est-ce que le vaccin Men-C-C?
Le vaccin Men-C-C protège contre l’infection par la bactérie méningococcique de type C.

Quels sont les avantages de ce vaccin?
Le vaccin Men-C-C protège contre l’infection séreuse due au méningocoque de type C, qui peut parfois être mortelle.

Qui devrait recevoir ce vaccin?
Le vaccin Men-C-C est recommandé pour les nourrissons et les préadolescents. Ce vaccin est habituellement administré à l’âge de 18 mois et en secondaire 3. Il est également recommandé pour les personnes à risque, notamment :

  • Les personnes qui ont une asplénie fonctionnelle ou anatomique (y compris une maladie drépanocytaire)
  • Les personnes qui présentent certains facteurs de risque génétiques
  • Les personnes qui ont été exposées à une personne infectée
  • Les personnes qui ont une infection des voies respiratoires
  • Les personnes qui ont été infectées par l’influenza récemment
  • Les personnes vivant dans un logement surpeuplé
  • Les personnes ayant le VIH

Vaccin contre le méningocoque de type B

Qu’est-ce que le vaccin 4CMenB?
Le vaccin 4CMenB protège contre les infections par certaines souches de la bactérie méningococcique de type B.

Quels sont les avantages de ce vaccin?
Le vaccin 4CMenB offre une protection efficace contre les infections par certaines souches du méningocoque B.

Qui devrait recevoir ce vaccin?
Le vaccin 4CMenB est recommandé pour les personnes qui présentent un risque élevé d’infections à méningocoques. Les sujets à risque élevé sont :

  • Les personnes qui ont une asplénie fonctionnelle ou anatomique (y compris une maladie drépanocytaire)
  • Les personnes qui ont des déficits congénitaux ou acquis en complément, en properdine, en facteur D ou en anticorps primaires
  • Les personnes qui présentent certains facteurs de risque génétiques
  • Les personnes qui ont été exposées à une personne infectée
  • Les personnes qui ont une infection des voies respiratoires
  • Les personnes qui ont été infectées par l’influenza récemment
  • Les chercheurs, les employés de laboratoires et les travailleurs de l’industrie constamment exposés aux méningococcies
  • Les militaires durant l’instruction des recrues
  • Les voyageurs
  • Les personnes qui ont été en contact étroit avec une personne atteinte de méningococcie, notamment :
    • Dans des chambres ou des logements surpeuplés
    • Par contact direct avec le nez ou la bouche (p. ex., en s’embrassant)
    • Les enfants et le personnel des établissements de soins pour enfants

La vaccination des personnes qui ont le VIH peut être envisagée Les personnes ayant le VIH devraient demander à leur dispensateur de soins de santé si ce vaccin est approprié dans leur cas.

Le vaccin est aussi recommandé pour lutter contre les éclosions de méningocoque B si la souche de la maladie est l’une de celles contenues dans le vaccin.

Vaccin conjugué contre le méningoque A, C, Y et W135

Qu’est-ce que le Men-C-ACYW-135?
Le vaccin Men-C-ACYW-135 offre une protection contre 4 types de bactéries méningococciques.

Quels sont les avantages de ce vaccin?
Le vaccin Men-C-ACYW-135 est le meilleur moyen de se protéger contre la maladie à méningocoque, une infection grave qui peut souvent être mortelle.

Qui devrait recevoir ce vaccin?
Le vaccin Men-C-ACYW-135 est recommandé pour les préadolescents. Il est également recommandé pour les personnes âgées de 2 à 55 ans appartenant aux groupes à haut risque suivants :

  • Les personnes présentant une asplénie fonctionnelle ou anatomique
  • Les personnes ayant une déficience en compléments, en properdine ou en facteur D
  • Les personnes ayant le VIH
  • Les voyageurs pour lesquels le vaccin contre le méningocoque est indiqué ou requis, y compris les pèlerins du Hajj à la Mecque.
  • Les personnes qui ont été exposées à une personne infectée
  • Les personnels des laboratoires cliniques, industriels ou de recherche qui sont régulièrement exposés aux cultures de N. meningitidis
  • Les militaires durant l’instruction des recrues

Vaccin polysaccharidique contre le méningoque A, C, Y et W135

Qu’est-ce que le vaccin Men-P-ACYW-135?
Le vaccin Men-P-ACYW-135 offre une protection contre 4 types de bactéries méningococciques.

Quels sont les avantages de ce vaccin?
Le vaccin Men-C-ACYW-135 est le meilleur moyen de se protéger contre la maladie à méningocoque, une infection grave qui peut souvent être mortelle.

Qui devrait recevoir ce vaccin?
Le vaccin n’est pas recommandé pour l’immunisation de routine. Le vaccin est recommandé pour certains groupes qui peuvent présenter un risque accru d’infection par le méningocoque. Cela comprend ces personnes :

  • Les personnes présentant une asplénie fonctionnelle ou anatomique
  • Les personnes ayant une déficience en compléments, en properdine ou en facteur D
  • Les recrues militaires
  • Les voyageurs présents dans les régions à haut risque
  • Les personnels des laboratoires cliniques, industriels ou de recherche qui sont régulièrement exposés aux cultures de N. meningitidis

Plus de renseignements sur la méningococcie et les vaccins

Quelles sont les réactions courantes après la vaccination?
Tous les vaccins contre la méningite bactérienne sont efficaces pour prévenir la maladie et sont très sûrs. Les réactions courantes au vaccin peuvent inclure une douleur, une rougeur ou un gonflement au site d’injection. Des maux de tête, des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre et des nausées peuvent également survenir après l’administration du vaccin. Ces réactions sont légères et durent généralement 1 ou 2 jours.

Pour de plus amples renseignements sur l’innocuité des vaccins et les effets secondaires possibles, consultez le site Vaccin contre le méningocoque : Protocole d’immunisation du Québec.

Qu’est-ce que la maladie à méningocoque?
La maladie à méningocoque est une infection rare, mais potentiellement grave causée par la bactérie méningococcique. L’infection peut entraîner deux types de complications : une infection du cerveau (méningite) ou une infection du sang (septicémie). La maladie à méningocoque et ses complications sont peu courantes, mais elles peuvent avoir des conséquences dévastatrices.

Quels sont les symptômes de la maladie à méningocoque?
Les premiers signes et symptômes de la maladie à méningocoque sont des maux de tête graves, une raideur de la nuque, une forte fièvre et une éruption cutanée. S’ils se manifestent, consultez immédiatement un médecin.

Comment se propage-t-elle?
La maladie à méningocoque se propage par contact étroit et par le partage d’objets comme des boissons, de la coutellerie ou des jouets. Toutefois, la forme de transmission la plus courante est le contact avec les porteurs de la bactérie. Un adolescent ou un adulte en santé sur cinq est porteur de la bactérie et peut rester porteur de la même souche pendant six mois.

Une prescription de votre médecin n’est pas requise. Des frais peuvent s’appliquer. Sous réserve de la disponibilité des vaccins.
Le calendrier recommandé de vaccination est sujet à des modifications, veuillez consulter votre pharmacien.
L'information sur cette page à été mise-à-jour : 10 janvier 2022. Nous ne pouvons garantir que les informations seront complètes et exactes après cette date.

Pour de l'information adaptée à votre situation parlez à un pharmacien.  Pour trouver une pharmacie près de vous allez au http://pharmaprix.ca/services